Le Parc et les Jardins d’eau

Les jardins d’eau d’Ainay datent de la fin du XVIème siècle, époque de la construction des deux pavillons Renaissance marquant l’entrée des jardins. Les siècles passent, le jardin évolue selon les modes mais conserve sa structure.
Abandonné à la suite de la Révolution, le château est restauré vers 1855 et le parc transformé en parc paysager.
En 1985, des jardins contemporains sont créés autour des jardins d’eau de la Renaissance et la structure ancienne est restaurée.

Plan des jardins téléchargeable en pdf.

Le Parc Paysager

L’eau est omniprésente dans le parc du château où elle joue un rôle essentiel. Le remarquable et très élaboré système hydraulique hérité du Moyen-Âge est toujours utilisé et des déversoirs et des jeux de pelles régularisent le débit de l’eau sur tout son parcours.
De nombreux arbres d’ornement plantés au milieu du siècle dernier sont encore visibles aujourd’hui dans le parc qui possède de nombreuses et belles essences d’arbres comme, des cyprès chauves plantés en bordure des douves et des canaux, des chênes centenaires et des platanes gigantesques.
Cette création des jardins contemporains d’Ainay-le-Vieil a redonné au château un environnement digne de lui, a valorisé le contraste entre les longues perspectives des canaux entourant le Grand Carré en l’Île et les jardins clos Hortus Conclusus des Chartreuses.

Restaurant La Volière

Le pavillon Renaissance aménagé en volière au 19è siècle, a été récemment réaménagé en restaurant.

La Roseraie

La roseraie est située face aux deux Pavillons Renaissance et bordée par les canaux du Grand carré en l’île et du Carré long des Pavillons.

Les Chartreuses

Ce sont des salles à ciel ouvert situées sur une terrasse surplombant les canaux, reliées entre elles par une succession d’arcades.

Restaurations et créations

Les jardins d’Ainay-le-Vieil ont bénéficié de trente ans de créations, de restaurations et d’aménagements en faveur de l’accueil du public.

La faune d’Ainay