Site icon Château d'Ainay-le-Vieil

La jeune génération à la tête du Château d’Ainay-le-Vieil

Arielle et Hervé Borne reprennent le Château d’Ainay-Le-Vieil dans le Cher. Ce monument, classé Monument Historique, qui appartient à la même famille depuis plus d’un demi-millénaire, est repris par la jeune génération.

Le château d’Ainay-le-Viel, construit au XIIIème siècle, est un château fort puissant, ancienne propriété de Jacques Cœur. Essentiel dans la défense du Royaume de France pendant la Guerre de 100 ans, cette forteresse est adoucie à la Renaissance par les seigneurs de Bigny qui en font leur résidence à partir de 1467. Date à laquelle le Château d’Ainay-le-Vieil entre dans la famille.

551 ans et 26 générations plus tard, ce château médiéval est toujours dans la même famille dont les ancêtres ont marqué l’histoire de France :
Colbert, ministre de Louis XIV, la Duchesse de Tourzel, gouvernante des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette sous la Révolution ou encore Auguste de Colbert, brillant général d’Empire proche de Napoléon.


En 1954, le Baron et la Baronne Géraud d’Aligny, née Colbert, ouvrent le château au public et participent à la création de la Route Jacques Cœur. Dès lors, la famille partage son patrimoine en ouvrant le château au grand public, en créant des spectacles dont les premiers sons et lumières et un festival de musique, tout en créant des jardins à thèmes classés monuments historiques et Jardin Remarquable.Leurs six enfants poursuivent cette aventure. Jean-Baptiste, Michel, Auguste, Jean-Pierre d’Aligny, Marie-France de Peyronnet et Marie-Sol de La Tour d’Auvergne développent l’aspect culturel et touristique du château.Aujourd’hui, Arielle, fille de Marie-Sol de La Tour d’Auvergne, et son mari Hervé Borne, reprennent le Château d’Ainay-le-Vieil.

Une nouvelle aventure commence : A la suite d’une grande vague de travaux qui débute dès à présent, pendant laquelle le château et ses jardins restent ouverts au public, de nombreux projets se mettent en œuvre.
Un nouvel accueil et une boutique repensée dès le printemps prochain, un restaurant et cinq chambres d’hôtes en 2019, l’ouverture de trois gîtes en 2020.
Arielle, photographe, Hervé, journaliste, apportent leur dynamisme et installent le Château d’Ainay-le-Vieil dans le XXIème siècle.

Quitter la version mobile