Le Château-Fort

L’édifice fortifié couvre un demi-hectare et a peu subi de modifications au XIXème siècle. A vocation militaire, il abritait des hommes d’armes.

La poterne du XIIIème siècle est composée de 2 tours percées de meurtrières et de 2 étages. Entre ses 3 arches ogivales qui ouvrent sur la porte, des espaces pour l’assommoir et la herse ; en haut de la façade, deux longues ouvertures laissaient passer les bras du pont-levis; une rangée de corbeaux supportait les hourds, système de coursives provisoires en bois d’où l’on pouvait arroser le pied des murs.

La visite fait découvrir le corps de garde situé au dessus de la porte. Puis, les créneaux et merlons du chemin de ronde, sans parapet côté intérieur pour accroître la visibilité des soldats, qui traverse plusieurs tours de défense. Ces remparts offrent des points de vue remarquables sur le système de canaux qui alimente les douves et sur la forêt de Tronçais.

Ce chemin est interrompu par le château Renaissance créé début XVème pour apporter lumière et confort à ses habitants.