Les « 72 heures d’Août »

Concerts au château

Depuis 26 ans, le Festival de Musique les « 72 Heures d’Août » apportent au château d’Ainay-le-Vieil, l’enchantement de leurs soirées de musique et de fête. Pendant trois jours et deux nuits magiques, le troisième week-end du mois d’août, le château se transforme en écrin où musique et savoureux dîner sont offerts à la lumière des torches et des chandelles. Quatre programmes différents, chacun unique, sont proposés. Ils offrent l’occasion rare de rencontrer et de discuter avec des artistes et interprètes de renommée mondiale.

Pour que ce festival soit festif, Francès DeBroff, directrice artistique du Festival de Musique de Saint Barthélémy aux Antilles, réinvite régulièrement ses artistes. Ainsi, pour la vingtième édition du festival, les artistes qui avaient lancé ce cercle enchanteur à Ainay, sont revenus jouer : Claude Bolling et Cristina Ortiz ! Et les fidèles de nos concerts renouvellent leurs témoignages de satisfaction : “Toute l’année nous attendons avec impatience ce régal culturel ” !

Bulletin de réservation 2017 :

72 Heures 2017 - dépliant talon réponse

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Programme du festival de musique

Vendredi 18 Août 2017 :

JAZZ à 20h30

  • Aaron Goldberg, piano
  • Richard Troxell, ténor
  • Jeff Ballard, percussions
  • Contrebasse (à confirmer)

 

Samedi 19 Août 2017 :

Concert de musique classique à 20h30 suivi d’un dîner aux chandelles dans la cour illuminée du château

  • Debussy : 1er trio en sol majeur
  • Beethoven : Chansons irlandaises pour  Ténor, piano, violon et violoncelle
  • Brahms : Quintette  pour piano et cordes en fa mineur, op 34

 

Dimanche 20 Août 2017 :

Conte Musical pour enfants à 16h00

“Le Tout Petit Monde de Izzy La Petite Columbris”

  • Guilaume Blanchard, Narrateur
  • Brian Lewis, Violon

Histoire créée et dite par Guillaume Blanchard
Musique composée et interprétée par Brian Lewis

 

Dimanche 20 Août 2017 :

Concert Musique de chambre à 18h00 suivi d’un verre avec les artistes

  • Brahms : Trio pour piano, violon et violoncelle n° 1
  • Quatre chansons italiennes pour Ténor et cordes :
    • “Gia il Sole dal Gange”
    • “Vaga Luna”
    • “Malinconia”
    • “La Danza »
  • Fauré : Quatuor pour piano n°1, Op. 15

Au fil des années, le festival de musique a beaucoup évolué, plus notablement dans sa dimension, en occupant désormais deux soirées et trois jours. Mais aussi dans ses formules. Ainsi, il y a quatre ans et sous la supervision de Cristina Ortiz, le Festival a organisé des Master Classes. Ils furent l’occasion pour Cristina de partager sa passion musicale au travers d’ateliers de piano, véritables sources d’inspiration pour les étudiants.  Exceptionnellement, Cristina est revenue en 2016 pour lancer vendredi le festival avec un récital de Chopin.


Le samedi est dédié au plaisir des grandes musiques classiques. Interprétées le plus souvent par les solistes des plus prestigieux philharmoniques des Etats-Unis et d’Europe, le concert du samedi soir est un enchantement, qui se conclue par un dîner aux chandelles au cœur de l’enceinte médiévale. Véritable féerie, ce dîner avec vue sur le logis d’influence italienne illuminé aux chandelles, est une merveilleuse façon de conclure la soirée.

Les thématiques musicales choisies par Francès DeBroff et Marie-France de Peyronnet, co-créatrices du festival de musique les « 72 Heures d’Août » au château d’Ainay-le-Vieil, préparent l’atmosphère mystérieuse et scintillante de la cour intérieure du château : les romantiques, les musiques d’Espagne, etc.

Traditionnellement, le festival est envoyé avec du JAZZ.  C’est Claude Bolling accompagné de son trio, qui a lancé le JAZZ à Ainay-le-Vieil. Claude Bolling, véritable monstre sacré dans le genre, a enchanté le public d’Ainay-le-Vieil avec les sonorités mixées de Duke Ellington, Scott Joplin, Cole Porter et de Bolling lui-même (bien sûr) !

La tâche fût rude pour les successeurs à Ainay-le-Vieil de Claude Bolling.  Un autre monstre sacré du Jazz s’est produit à Ainay-le-Vieil, que Frances DeBroff a invité : Monty Alexander, véritable vedette internationale. Au fil des années, le Festival a testé diverses formules. Et cette année, nous accueillons de nouveau et avec grand plaisir Aaron Goldberg, qui revient pour la quatrième ou cinquième fois!


Le dimanche propose dans l’après-midi, aux enfants de venir découvrir la musique et les instruments. Une proximité s’installe entre les musiciens et les enfants. Puis le langage de la musique et la magie des instruments prennent le relais.

A 18h le dimanche, la musique de chambre s’installe avec ses mouvements pleins d’émotion. Que ce soit la musique de Schumann, de Mozart, de Chopin ou celle de leurs amis, ce dernier concert est un moment de plénitude, et de sérénité : un moment d’apaisement, qui ponctue l’achèvement de la fête !

Votre participation contribue au projet de réfection des grands toits d’ardoise du château.

Le festival de musique se produit avec le soutien de la Fondation Florence Gould, de F. Lorée, de Berry Province, de la ville de St Amand, de Coulisses, du Comité de fêtes d’Ainay-le-Vieil et de l’Equipe d’Ainay.

Informations et réservations au : 02 48 63 50 03

le château d'Ainay-le-Vieil illuminé aux chandelles pour le dîner du Festival de Musique les 72 heures d'août
concert des enfants lors du Festival de Musique les 72 Heures d'août au château d'Ainay-le-Vieil
enfant découvrant l'instrument lors du Festival de Musique les 72 Heures d'août à Ainay-le-Vieil